Questions fréquentes en angéiologie ?

mes-varices-info.fr ou comment répondre à toutes mes questions sur les varices

Questions fréquentes en angéiologie ?

Mes-varices-info.fr vous répond.

Consultez les réponses aux questions les plus fréquentes en médecine vasculaire :

Docteur, si on m’enlève des veines, par où va passer le sang ?
Les veines que j'enlève ramènent une toute petite partie du sang. Je laisse en place les veines profondes qui sont les plus importantes. Par ailleurs, les veines que je traite ne fonctionnent plus correctement et sont donc donc inutiles. En les enlevant, le retour du sang veineux se fait de façon plus efficace.
Docteur, les veines que vous allez traiter, à quoi servent-elles ?
Quand elles fonctionnent bien, les deux veines principales de chaque jambe, que l'on appelle veines grande et petite saphènes, ramènent près de 10% du sang veineux. Le reste du sang est ramené par le réseau veineux profond qui est le plus souvent épargné par la maladie veineuse. Parfois lors d'un accident cardiaque (infarctus) ou artériel (ischémie périphérique), la veine grande saphène est prélevée pour réaliser un pontage ; cela n'est possible que si elle est saine ou peu détériorée par la maladie veineuse. C’est pour cela que vous êtes minutieusement interrogé(e) sur vos antécédents.
Docteur, si mes veines sont malades et que je ne les fais pas opérer, quels sont les risques ?
Si vous mettez des chaussettes ou des bas de contention (au moins de classe 2) tous les jours, vous ne risquez pas grand chose. Sinon, la maladie veineuse risque d’évoluer avec peut-être la survenue d'un caillot dans une varice (une paraphlébite) ou une aggravation de l’état de votre peau qui peut aller jusqu’à l’ulcère variqueux (plaie qui survient le plus souvent au niveau de la cheville et qui peut mettre plusieurs mois à guérir).
Docteur, j’ai eu une phlébite dans le passé, est-ce que je peux quand même me faire opérer ?
Oui, vous pouvez vous faire opérer mais nous ferons plus attention. Toutes les interventions sur les veines peuvent entraîner une phlébite. Donc, si vous êtes une patiente ou un patient à risque, nous prennons plus de précautions et nous choisissons le traitement le moins pourvoyeur de phlébite.
Docteur, on m'a dit de ne pas me faire traiter les varices parce que de toutes les façons cela va revenir.
En effet, il existe des risques de récidive ou de rechute mais qui sont différents selon la technique de traitement employée. Pour la chirurgie classique (crossectomie /éveinage par stripping), la récidive à 10 ans est estimée à 25%. Pour l’échosclérose veineuse à la mousse, la récidive est de 25 à 30% à 10 ans. Pour les procédures endoveineuses (LASER et RADIOFREQUENCE) la récidive est de 5 à 10% à 10 ans. Avec ces techniques plus récentes, les récidives sont significativement moins nombreuses.
Docteur, existe-t-il des contre-indications au traitement des varices ?
Avec les nouvelles techniques par LASER et par RADIOFREQUENCE, il n’y a quasiment aucune contre indication d’ordre médical. Au contraire, l’anesthésie locale par tumescence que l’on utilise permet à des patients, qui avaient été récusés pour une anesthésie générale, de pouvoir être traités. Il n’y a pas non plus d’arrêt des médicaments (même les anticoagulants comme le Préviscan®, la Coumadine® et le Sintrom® ou les antiagrégants comme le Kardegic®, le Plavix®, l'Efient® et le Brilique®). Pour l’échosclérose veineuse à la mousse et la microsclérose, on s’attache, pendant la consultation avant le traitement, à rechercher des antécédents de phlébite (thrombose veineuse profonde) ou de paraphlébite (thrombose veineuse superficielle). Si c’est le cas, nous serons plus prudent avec ce type de traitement. Dans certain cas un traitement préventif par injection d'Héparine est préconisé.
Docteur, à qui m’adresser pour discuter d’un traitement par LASER ou RADIOFREQUENCE ?
Adressez-vous à votre médecin référent. Il vous orientera vers le spécialiste compétent (le plus souvent un médecin vasculaire / angéiologue ou un chirurgien vasculaire) le plus proche de chez vous. Si vous êtes déjà suivi par un médecin vasculaire / angéiologue parlez-lui en, il vous renseignera.
Docteur, si mes veines sont malades est-ce que ma fille va forcément avoir les mêmes problèmes que moi ?
Effectivement, il existe un risque que votre fille ait, un jour, les mêmes problèmes de varices que vous. Mais, ce n’est pas une certitude. La transmission d’un parent à un enfant n’est pas obligatoire et peut se faire de manière incomplète. On considère que le risque de transmission est supérieure lorsque c'est le père qui est touché par la maladie veineuse.
Docteur, dois-je attendre d’avoir eu toutes mes grossesses pour me faire opérer ?
Avec les techniques chirurgicales classiques, il valait mieux attendre effectivement car le risque de récidive était important. Avec le LASER ou la RADIOFREQUENCE, le traitement se fait en fonction de votre gène et non pas en fonction des grossesses éventuelles à venir, ces techniques permettant d'avoir mois de récidives. Ainsi, en fonction de votre gêne, vous pouvez vous faire opérer avant vos grossesses.
Docteur, les hommes peuvent-ils avoir des varices ?
Bien sûr. La maladie veineuse est une maladie héréditaire qui touche aussi les hommes. Les femmes sont souvent plus concernées car, en plus des problèmes héréditaires, elles ont les grossesses, la contraception et la ménopause qui entraînent des variations hormonales importantes pouvant aggraver les varices.
Docteur, cela fait 20 ans que ma veine est malade, cela vaut il le coup que je la traite maintenant ?
Cela dépend de votre gène et de l’importance de la maladie veineuse (douleur, lourdeur, impatiences, crampes, varices inesthétiques, risque d’ulcère). Les nouveaux traitements par LASER, par RADIOFREQUENCE et par échosclérose à la mousse permettent de vous soulager relativement simplement. Il n'est jamais trop tard pour s'occuper de ses jambes et de ses varices !
Docteur, pouvez-vous m'enlever toutes mes varices ?
Avec l’ensemble des techniques aujourd’hui disponibles (traitement endoveineux par LASER ou par RADIOFREQUENCE, échosclérose veineuse à la mousse, microsclérose sous transillumination ou sous loupe-lampe), nous sommes capables de traiter tous les différents types varices quelque soit leur taille. Le traitement débute par les plus grosses veines puis progressivement nous traitons les plus petites. Par contre, lorsque les varices sont très diffuses, il est utopique de vouloir traiter l'ensemble des varices visibles. Ainsi, lors de la première consultation nous déterminons ensemble ce qu'il est envisageable de faire disparaître.
Docteur, existe-t-il une “meilleure” période dans l’année pour ce faire opérer ?
Quand la chirurgie classique par crossectomie-éveinage était la seule technique utilisée, on conseillait aux patients d’éviter les périodes chaudes, essentiellement pour des raisons de confort à cause du port de bas de contention lors de la convalescence et du risque de macération et d'infection de la plaie de l'abord chirurgical situé à l'aine. Avec les nouvelles techniques, notamment le LASER et la RADIOFREQUENCE, on peut intervenir toute l’année. En effet, avec ces nouvelles techniques peu invasives, il y a peu d’ecchymoses post-opératoires (certains patients n’ont même aucune trace d’hématome dans les jours qui suivent l’opération). Le port de chaussette de contention en post-opératoire est recommandé en fonction de votre confort et peut être réduite à 1 jour. Enfin, comme il n’y a pas d’arrêt de travail, vous n’avez pas à vous organiser longtemps à l’avance pour votre activité professionnelle.
Docteur, comment le LASER ou la RADIOFREQUENCE agissent-ils ?
Le LASER, tout comme la RADIOFREQUENCE, chauffe la veine pour la détruire. La veine n'est pas enlevée comme avec la chirurgie classique mais elle est résorbée progressivement par votre corps, après avoir été détruite par la chaleur. Cette résorption prends plusieurs mois et est complètement indolore. Parfois celle-ci est incomplète et laisse place à un cordon fibreux sensible que seul un examen échographique permet de déceler.
Docteur, combien dure une opération au LASER ou en RADIOFREQUENCE ?
L’intervention en elle même dure entre 1 et 2 heures en fonction du nombre de veines saphènes à traiter. Vous êtes présent à la clinique entre 2 et 3 heures en tout.
Docteur, est-ce que le LASER ou la RADIOFREQUENCE font mal ?
Lors de la ponction et de la réalisation de la tumescence vous pouvez ressentir une piqûre. La procédure proprement dite, c'est à dire le moment ou la fibre chauffe la veine, doit être non douloureuse : un tiraillement ou une sensation d'échauffement peuvent être ressentis, mais pas une douleur. C'est la sécurité qu'apportent ces techniques sans anesthésie générale, qui permettent de stopper la procédure instantanément si une douleur survient, évitant certaines complications, en particulier celle d’abîmer un nerf. Pour un maximum de confort vous prennez un antidouleur avant la procédure, voire un relaxant, si vous êtes sujet(te) au stress. Lors de la procédure nous vous proposont de respirer un gaz relaxant (un mélange de protoxyde d'azote et d'oxygène connue sous le nom de gaz hilarant).
Docteur, je préfère être complètement endormie pour ne rien voir ?
Ce n’est pas conseillé car avec l’anesthésie locale vous êtes capables de nous dire en direct si il y a une zone douloureuse (sensation de brûlure ou de décharge électrique) ce qui va guider notre traitement. C’est intéressant pour nous que vous soyez conscient(e) et bien réveillé(e). En plus, cela vous permet de repartir seul(e) en voiture dès le traitement fini ; vous n’aurez pas besoin d’être accompagné(e). Enfin, on récupère plus rapidement d’une anesthésie locale que d’une anesthésie générale.
Docteur, allez vous traiter toutes les varices d’un coup ?
Cela dépend de leur nombre, de leur taille, de leur localisation et de votre demande. Le plus souvent plusieurs séances sont nécessaires. Les plus grosses varices sont traitées dans un premier temps, les autres ensuite. Parfois, des varices qui dépendant des premières traitées, régressent spontanément ou diminuent de tailles. Les séances sont généralement espacées d'au moins 3 semaines.
Docteur, est-ce que je peux avoir des traces sur ma peau avec les différents traitements ?
Les traitements par LASER ou par RADIOFREQUENCE entraînent rarement des traces ou « tatouages » sur la peau (parfois quand la veine est trop proche de la peau, cela peut arriver). Les traitements par sclérose et notamment ceux avec la mousse, donnent plus fréquemment des traces qui vont mettre plusieurs mois voire plus de 1 an avant de s’estomper. C’est pour cela qu’avec ces traitements nous sommes progressifs et prudents dans les doses et vous recommandons de ne pas exposer au soleil la zone traitée pendant 1 mois.
Docteur, puisque le LASER ou la RADIOFREQUENCE chauffent la veine, est-ce que je ne risque pas d’être brûlé au niveau de la peau ou dans le muscle ?
Avant de déclencher le tir LASER ou RADIOFREQUENCE, nous allons réaliser une anesthésie locale dite par « tumescence » qui protége la peau, les muscles, les nerfs et les autres vaisseaux autour de la veine. Elle consiste en l'injection d'eau et d'anesthésiant, le long de la portion de la varice saphénienne à traiter, sous contrôle échographique permanent.
Docteur, j’ai un Pace Maker, est-ce que cela pose un problème pour le LASER ou la RADIOFREQUENCE ?
Il n’y a aucun risque d’interaction entre votre Pace Maker et nos générateurs LASER ou RADIOFREQUENCE.
Docteur, pourquoi utilise-t’on de la mousse pour certains traitements des veines ?
Le traitement avec de la mousse est une forme particulière de sclérothérapie. Il s’agit d'une émulsion avec de l'air, du liquide utilisé pour scléroser les petites varices. Cette forme mousse est utilisée depuis plus de 10 ans maintenant partout dans le monde. Elle permet de traiter des veines plus grosses que ne le permet le sclérosant liquide. Elle est aussi efficace que la chirurgie quand il existe des récidives de varices quelques années après une première opération.
Docteur, est-ce que la mousse peut monter jusqu’au cœur ou au cerveau ?
Le produit sclérosant, qu’il soit sous forme mousse ou liquide, est désactivé en quelques secondes au contact du sang. Il a donc une action uniquement dans la zone ou il a été injecté et n'a pas d'effet sclérosant sur les vaisseaux du cœur ou du cerveau.
Docteur, si je suis allergique à des médicaments est-ce que cela pose un problème ?
Lors de la première consultation médicale, un interrogatoire permet de connaître vos antécédents médicaux et chirurgicaux et notamment vos éventuelles allergies. Nous n’utiliserons pas de produit auquel vous êtes allergique (iode, latex, xylocaïne, produit sclérosant, sparadrap…).
Docteur, je suis actuellement enceinte ! Pouvez-vous quand même scléroser mes varices ?
Non. L’état de grossesse est une contre-indication à l'utilisation des produits sclérosants. De plus, lors de la grossesse, les modifications hormonales modifient l’état veineux favorisant la survenue de nouvelles varices. D’ailleurs, ces dernières sont susceptible de régresser après l'accouchement et la période d’allaitement. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de porter des bas de contention au moins de classe II dès la fin du premier trimestre de votre grossesse. Ensuite, il faut patienter au moins 6 mois pour envisager la sclérose des varices.
Docteur, aurai-je des pansements après l’opération ?
Oui, après l’opération par LASER ou par RADIOFREQUENCE des veines saphènes, vous aurez des pansements appelé STRERISTRIP au niveau des jambes avec lesquels vous pourrez prendre votre douche. Ils ferment le point de ponction de la veine au niveau de la peau et résistent à l’eau. Ils évitent de faire un point de suture. Ils tombent souvent seuls au bout de quelques jours. Pour l’échoslérose veineuse à la mousse et la microsclérose, les pansements sont à garder une heure environ. Vous porterez les chaussettes de contention seulement pour votre confort.
Docteur, aurai-je des cicatrices sur les jambes ou sur les cuisses après le traitement des varices ?
Cela dépend du type de traitement réalisé : - avec le LASER, la RADIOFREQUENCE ou l’échosclérose veineuse à la mousse il n’y a aucune cicatrice. - avec la phlébectomie, il persiste pendant quelques semaines des cicatrices de 1 à 2 mm environ. Elles disparaissent le plus souvent complètement. - avec la chirurgie classique de crossectomie éveinage, il persiste une cicatrice de 3 à 6 cm de long au pli de l'aine.
Docteur, est-ce que je peux reprendre mon travail rapidement après l’opération ?
Oui. Vous pouvez reprendre votre travail dès le traitement fini. Il peut exister un tiraillement dans les cuisses ou les jambes généralement modéré. Il n’y a pas d’arrêt de travail suite à un LASER, une RADIOFREQUENCE ou à la sclérose à la mousse.
Docteur, est-ce que je devrai porter des bas de contention ou des bandes après le traitement ?
Cela dépend de votre confort. Après l’opération par LASER ou par RADIOFREQUENCE, nous vous demandons de porter une chaussette de contention jusqu'au soir. Par la suite, le port est recommandé en fonction de votre confort. Avec la sclérose veineuse à la mousse, la contention par chaussettes n’est utile qu’en cas de tiraillement à 8 jours de l’injection.
Docteur, je dois partir en voyage 4 jours après le traitement par LASER ou par RADIOFREQUENCE de mes veines. Est-ce possible ?
Ce n’est pas conseillé. Malgré la simplicité des traitements des varices par LASER ou par RADIOFREQUENCE, il s’agit de traitements à ne pas banaliser. Des complications peuvent survenir et nous vous demandons de ne pas effectuer de long voyage jusqu'au premier contrôle prévue à 8 jours. Nous sommes joignables par téléphone portable à tout moment en cas de doute.
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que j’aurai encore mal aux jambes ?
Si je traite les veines saphènes qui représentent la cause principale des douleurs, vous aurez un soulagement important. Il peut parfois persister des lourdeurs dans des situations dites « à risque » : station debout prolongée, forte chaleur, long trajet en voiture par exemple.
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que j’aurai encore les jambes lourdes ?
Si la cause des lourdeurs de vos jambes est le dysfonctionnement des veines saphènes, alors le traitement de ces veines saphènes devrait vous soulager complètement. Mais parfois ces lourdeurs ont une autre origine, par exemple un lymphœdème.
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que je devrai porter mes chaussettes ou mes bas de contention ?
Vous n'êtes plus obligé(e) de les porter chaque jour. Cependant, dans certaines situations (trajets longs en voiture, avion, position debout prolongée…) vous éprouverez parfois le besoin de les remettre.
Docteur, après le traitement par LASER ou par RADIOFREQUENCE est-ce qu’il restera encore des varices visibles ?
Les traitements par LASER ou par RADIOFREQUENCE permettent de traiter la source principale de vos varices, c'est à dire les veines saphènes qui sont le plus souvent invisibles sous la peau. Souvent, on attend quelques semaines après le traitement par LASER ou par RADIOFREQUENCE des veines saphènes pour débuter le traitement complémentaire des autres varices car de nombreuses régressent ou diminuent de taille spontanément.
Docteur, est-ce que je devrai vous revoir souvent pour traiter les varices ?
Tout dépend de la cause de vos varices, de leur nombre, de leur étendue. La première consultation avec l’examen clinique et l’échographie permet de vous expliquer les différentes étapes et la durée du traitement.

ATTENTION !
Les informations médicales qui se trouvent sur notre site et dans ce message ne remplacent en aucun cas la consultation médicale qui, seule, permet d’établir un diagnostic et de mettre en place un protocole de soins adaptés à chaque cas individuel.

Remonter

Les informations médicales de ce site ne remplacent en aucun cas la consultation médicale qui seule,
permet d’établir un diagnostic et de mettre en place un protocole de soins adaptés à chaque cas individuel.
Mes-varices-info.fr ou comment à répondre à toutes mes questions sur les varices