Laser endoveineux par radiofréquence

mes-varices-info.fr ou comment répondre à toutes mes questions sur les varices

Laser endoveineux par radiofréquence

traitement des varices

Le traitement thermique endoveineux, qu'est ce que c'est ?
  • Ces techniques sont aussi appelées procédures thermiques ablatives ou encore procédures endoveineuses thermiques.
  • Ces traitements ont pour but de détruire les varices saphènes et certaines de leurs grosses branches, par la chaleur. Il s'agit d'une cautérisation des varices.
  • La chaleur est délivrée soit par un faisceau LASER soit par des ultrasons pour la radiofréquence (il existe aussi un système qui délivre la chaleur grâce à de la vapeur d'eau).
  • Ce traitement est destiné aux varices saphènes (grande, petite et certaines de leur grosses branches). Les varices à traiter doivent avoir un diamètre suffisant (au moins 4 mm de diamètre).
  • Il n'y a pas de différence entre le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE, le déroulement de la procédure est identique, seule la fibre change. Ce qui est important, c'est d'apporter suffisamment de chaleur dans la varice pour obtenir sa destruction.
  • Pour vous, quelle que soit la technique, le résultat est le même : la varice est détruite par la chaleur. Le bénéfice pour vous est immédiat : les symptômes que vous ressentiez régressent en quelques jours.
  • La varice détruite par le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE va ensuite être résorbée progressivement, pendant plusieurs mois.
  • Actuellement, seule la technique par radiofréquence est remboursée par la Sécurité Sociale.
Comment se déroulent les procédures LASER ou par RADIOFRÉQUENCE ?
  • Elles ont lieu aux bloc opératoire, en ambulatoire.
  • Vous n'avez pas besoin d'arrêter votre traitement anticoagulant (PREVISCAN®, SINTROM®, COUMADINE®, XARELTO®, PRADAXA®, ELIQUIS®) ou par antiagrégant plaquettaire (ASPIRINE®, PLAVIX®, EFIENT®, BRILIQUE®).
  • La fibre est introduite après anesthésie locale dans la veine avec un contrôle échographique permanent.
  • L'extrémité de la fibre est placé à l'aine pour la veine grande saphène et en arrière du genou pour la veine petite saphène.
  • Une fois la fibre en place dans la veine, on réalise une nouvelle anesthésie appelée tumescense : on va entourer la veine à traiter par de l'eau mélangée à de l'anesthésiant (la XYLOCAÏNE®).
  • Cette tumescence a deux fonctions. D'abord, elle va plaquer la veine sur la fibre LASER ou de RADIOFRÉQUENCE pour optimiser le contact entre les deux. Ensuite, elle va protéger la peau et les muscles alentour de la chaleur dégagée par la fibre. L'eau se comporte comme une pompe à chaleur.
  • Une fois l'anesthésie tumescente faite, on procède au "tir" LASER ou de RADIOFRÉQUENCE qui ne dure que quelques minutes.
  • Vous ne devez sentir q'une sensation de chaud ou de tiraillement pendant le "tir" LASER ou de RADIOFRÉQUENCE. Dans le cas contraire, la procédure est mise instanténament en suspend. Le fait qu'il n'y ait pas d'anesthésie générale ou régionale au moment du tir permet de réduire le risque de complication, en particulier neurologique.
  • Une fois le traitement terminé on retire la fibre puis un petit pansement STERISTRIP® est placé à l'endroit de la ponction. Il n'y a pas besoin de point de suture car l'ouverture est toute petite.
  • Enfin, une chaussette de contention est enfilée.
  • L'opération dure entre une demi-heure.
Et ensuite, comment cela se passe ?
  • Le plus souvent, le traitement endoveineux par LASER ou par RADIOFRÉQUENCE ne nécessite pas d'arrêt de travail, vous pouvez rentrer chez vous seul(e).
  • Nous vous préciserons combien de temps doit être portée la chaussette de contention, en général entre 1 à 4 jours.
  • Les STERISTRIP® vont se décrocher tous seuls, lors de la toilette et lorsque les incisions auront cicatrisées.
  • Vous pouvez effectuer un voyage, même en avion.
  • Une consultation de contrôle a lieu 1 semaine après l'opération, nous enlèverons les STERISTRIP® restants.
Que risque t'on ?

Les effets indésirables immédiats et dans les jours qui suivent l'opération :

  • Des ecchymoses vont apparaître aux endroits où l'anesthésie a été effectuée sur la jambe ou sur la cuisse, elles vont se résorber et ne sont pas douloureuses.
  • Une douleur modérée à type de tiraillement peut persister pendant quelques jours sur le trajet de la veine traitée. Cette douleur est le plus souvent soulagée par du paracétamol ou un anti-inflammatoire. La contention classe 2 par chaussettes ou par bas que vous porterez dans la journée permettra aussi un soulagement des tiraillements.
  • Une phlébite ou une paraphlébite peuvent survenir : le risque est rare en raison de la reprise immédiate de la marche qui va réactiver le retour de la circulation veineuse. Dans certains cas, vous recevrez pendant quelques jours, des injections d'anticoagulant en prévention de ce risque de phlébite.
  • Un tatouage de la peau de la cuisse ou de la jambe en face de la varice : quand la varice est très proche de la peau, elle peut, après le traitement, colorer en marron la peau. Cette coloration va se résorber en quelques mois.

Les effets indésirables plus tardifs :

  • Les troubles sensitifs : ils sont liés à l'atteinte par la fibre LASER ou de RADIOFRÉQUENCE d'un nerf. Ils sont rares et le plus souvent évités en raison de votre vigilance pendant la procédure. Vous êtes capable de nous dire si vous ressentez une "décharge électrique" pendant le tir LASER ou par RADIOFRÉQUENCE. Si c'est le cas nous modifions immédiatement la position de la fibre pour ne pas léser le nerf.

Remonter

Les informations médicales de ce site ne remplacent en aucun cas la consultation médicale qui seule,
permet d’établir un diagnostic et de mettre en place un protocole de soins adaptés à chaque cas individuel.
Mes-varices-info.fr ou comment à répondre à toutes mes questions sur les varices