Questions fréquentes en angéiologie ?

mes-varices-info.fr ou comment répondre à toutes mes questions sur les varices

Questions fréquentes en angéiologie ?

Mes-varices-info.fr vous répond.

Consultez les réponses aux questions les plus fréquentes en médecine vasculaire :

Docteur, si on détruit des veines ou si on me les enlève, par où va passer le sang ?
Les veines des membres inférieurs (cuisses et jambes) ramènent le sang vers le cœur. Il y a un réseau veineux profond qui ramène la plus grande partie du sang et un réseau veineux superficiel moins important pour ce retour veineux. C’est ce réseau veineux superficiel qui est malade le plus souvent. Quand on détruit ou que l’on enlève une veine malade du réseau veineux superficiel, on ne touche pas au réseau veineux profond qui va assurer sans problème le retour de la totalité du sang.
Docteur, les veines que vous allez traiter, à quoi servent-elles ?
Les veines du réseau veineux superficiel (grandes et petites veines saphènes principalement et saphènes accessoires parfois) ramènent environ 10% du sang veineux des membres inférieurs (cuisses et jambes). Quand elles fonctionnent, elles remplissent leur rôle et assurent le retour d’une partie du sang. Dans ce cas, il ne faut pas y toucher. Parfois, elles peuvent aussi être conservées pour servir de « matériel » pour les pontages chez les patients(tes) à risque artériel (cardiaque ou artériel périphérique) comme les diabétiques, fumeurs, hypertendus ou avec du cholestérol.
Docteur, si mes veines sont malades et que je ne les fais pas opérer, quels sont les risques ?
Parfois, la maladie veineuse évolue peu et vous ne risquez pas grand-chose. Parfois ensuite, vous n’avez que des symptômes à type de lourdeurs, de pesanteurs, d’œdèmes, d’impatiences des jambes avec un examen échographique relativement rassurant : la mise en place d’une compression par chaussettes permettra de vous soulager et vous ne risquerez pas grand-chose non plus. Parfois enfin, vous aurez une maladie veineuse qui va évoluer avec l’apparition de varices, une modification de la couleur et de la texture de la peau, un eczéma et de temps en temps un ulcère. Dans ce cas, il faudra intervenir avant que la peau ne s’abîme.
Docteur, j’ai eu une phlébite dans le passé, est-ce que je peux quand même me faire opérer ?
Soit vous avez eu une « paraphlébite » (ou thrombose veineuse superficielle) qui est un caillot dans une varice. Le traitement que nous allons vous proposer peut permettre d’éviter que cela récidive en supprimant les varices.
Soit vous avez eu une « phlébite » (ou thrombose veineuse profonde) qui est un caillot dans une veine profonde. Le bilan échographique réalisé au cabinet médical permettra d’évaluer les séquelles. Nous ferons aussi le point sur vos facteurs de risques veineux pouvant favoriser d’autres phlébites. Si une intervention est nécessaire, nous serons attentifs pour prévenir tout risque de nouvelle phlébite.
Docteur, on m'a dit de ne pas me faire traiter les varices parce que de toutes les façons cela va revenir.
En effet, la maladie veineuse qui entraine le développement des varices est une maladie chronique, elle va persister toute votre vie. Cela ne doit pas empêcher un traitement pour améliorer le confort (limitation des lourdeurs, des pesanteurs, de l’œdème), l’aspect esthétique ou l’évolution vers des problèmes cutanés (eczéma, modification de la couleur et de la texture de la peau, ulcère). Il s’agira de choisir avec vous le traitement le plus adapté et celui qui donne le moins de récidives. Ces récidives sont bien moins fréquentes aujourd’hui avec les traitements laser et la radiofréquence par exemple. Ensuite, un suivi sera établi avec vous pour traiter d’éventuelles récidives avant qu’elles ne deviennent trop importantes. Avec ces techniques plus récentes, les récidives sont significativement moins nombreuses.
Docteur, existe-t-il des contre-indications au traitement des varices ?
Oui, mais elles sont peu nombreuses et seront évaluées lors de la première consultation. Pour le laser et la radiofréquence, il n’y a pas de contre-indication d’ordre médical (sinon que nous vous traiterons en dehors de toute maladie aigue importante). Il s’agit de traitements réalisés dans la grande majorité des cas sous anesthésie locale ; vous n’avez pas besoin d’interrompre votre traitement habituel (même les anticoagulants ou les antiagrégants qui fluidifient votre sang). Pour les phlébectomies, il n’y a pas plus de contre-indication (sinon que nous vous traiterons en dehors de toute maladie aigue importante comme pour le laser et la radiofréquence). Pour la sclérose qui consiste à injecter un produit chimique dans une veine pour la faire se résorber, il existe quelques contre-indications que nous rechercherons lors de la première consultation (allergie, phlébite, infection dans la zone à traiter, immobilisation prolongée, anomalie cardiaque comme un foramen ovale perméable symptomatique, grossesse…). La recherche des contre-indications sera réévaluée et complétée avant chaque séance de traitement.
Docteur, à qui m’adresser pour discuter d’un traitement de mes varices par LASER, RADIOFREQUENCE, SCLEROTHERAPIE OU PHLEBECTOMIE ?
Le médecin vasculaire/angiologue qui vous suit habituellement peut pratiquer lui-même ces traitements. Si ce n’est pas le cas, il vous orientera vers un confrère proche de chez vous.
Docteur, si j’ai des varices, est-ce que ma fille va forcément avoir des varices également ?
L’insuffisance veineuse chronique superficielle qui provoque l’apparition des varices est très souvent une maladie héréditaire. Il est donc possible que vos enfants aient aussi des varices un jour (filles et garçons). Mais ce n’est pas certain et il n’est donc pas utile d’effectuer un bilan de dépistage systématique si vos enfants ne se plaignent de rien.
Docteur, dois-je attendre d’avoir eu toutes mes grossesses pour me faire opérer ?
Non. Si vous avez des varices, il faut faire un bilan chez un médecin vasculaire. Ce bilan permettra de faire un état des lieux et de discuter d’un éventuel traitement. Les nouvelles techniques comme le laser ou la radiofréquence permettent de traiter les patientes avant les grossesses ou entre 2 grossesses sans risquer de récidives importantes contrairement à la chirurgie classique réalisée auparavant.
Docteur, les hommes peuvent-ils avoir des varices ?
Bien sûr. L’hérédité est le facteur de risque le plus important pour la survenue de varices. Les hommes sont donc également concernés par cette maladie. Les femmes sont souvent plus touchées car les grossesses et les variations hormonales tout au long de la vie sont des facteurs aggravants.
Docteur, cela fait 20 ans que ma veine est malade, cela vaut il le coup que je la traite maintenant ?
Tout dépend de ce que vous présentez comme symptômes. Vous pouvez présenter : • Des lourdeurs, une pesanteur, des œdèmes, des impatiences, des crampes, • Une complication comme une hémorragie de varice ou une paraphlébite, • Des modifications de la couleur et de la texture de la peau pouvant aboutir à un ulcère. Dans tous ces cas, il est nécessaire d’effectuer un bilan même si cela fait 20 ans que vous avez des varices. Si un traitement est proposé, il pourra permettre une amélioration de la maladie variqueuse et limiter le risque d’aggravation.
Docteur, pouvez-vous m'enlever toutes mes varices ?
Oui dans la très grande majorité des cas. Lors de la première consultation, un bilan complet sera réalisé. Il permettra d’établir une stratégie de traitement qui associe souvent plusieurs techniques (laser, radiofréquence, phlébectomie, sclérothérapie échoguidée à la mousse, microsclérose). Il existe des techniques de traitements différentes selon la localisation et la taille des varices mais toutes les varices sont traitables. Évidemment, plus les varices sont nombreuses plus le traitement sera long. On débute la prise en charge par le traitement des plus grosses varices et on finit par les plus petites.
Docteur, existe-t-il une “meilleure” période dans l’année pour ce faire opérer ?
Ce n’est plus le cas avec les techniques microinvasives proposées aujourd’hui. On ne réserve plus les traitements à la période hivernale, les interventions et les traitements se font toute l’année. Cependant, selon les techniques, il peut y avoir pendant quelques temps des ecchymoses (« bleus ») ou des pigmentations (« traces brunâtres ») qui nous feront préférer une période hors exposition solaire.
Docteur, comment le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE agissent-ils ?
Ce sont des traitements qui vont détruire la veine. Une fibre laser ou une sonde radiofréquence (qui font environ 0.5 mm de diamètre) vont être introduites dans la veine malade après ponction sous échographie (comme une prise de sang mais sous échographie pour parfaitement visualiser la veine). Cette fibre laser ou sonde radiofréquence vont détruire la veine de l’intérieur en appliquant une chaleur importante (vous ne sentez pas cette chaleur car une petite anesthésie locale a été réalisée juste avant la destruction de la veine). La ou les veines détruites vont ensuite être éliminées progressivement (sur plusieurs mois) mais sans que vous ne ressentiez aucun symptôme (comme un hématome qui se résorbe tout seul après que vous ayez reçu un coup par exemple).
Docteur, combien dure une opération au LASER ou en RADIOFRÉQUENCE  ?
Pour une veine, l’intervention dure environ 30 mn. Si plusieurs veines sont à traiter, il faut compter 60 mn. Vous êtes présent sur la clinique environ 3 heures : arrivée, démarches administratives, préparation, intervention et enfin retour dans le service).
Docteur, est-ce que le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE font mal ?
La grande majorité de ces interventions se font sous anesthésie locale. Vous sentirez des petites piqures pendant l’anesthésie qui va permettre de protéger la peau et les muscles autour de la veine malade à traiter. La destruction de la veine en elle-même n’est pas douloureuse. Vous pouvez être inquiet. C‘est pour cela que nous mettrons tout en œuvre pour vous rassurer en vous expliquant les différentes étapes et en vous accompagnant pendant l’intervention.
Docteur, je préfère être complètement endormie pour ne rien voir ?
C‘est possible mais cela alourdi l’intervention. Vous aurez une consultation anesthésique. Vous devrez être accompagné pour repartir et vous pourrez être plus fatigué pendant les jours suivants.
Docteur, allez vous traiter toutes les varices d’un coup ?
Cela dépend du nombre de varices à traiter et des techniques de traitement utilisées. Très souvent, nous traitons pendant l’intervention les varices principales ou les plus grosses. Les plus petites vont spontanément diminuer de taille et même disparaitre pour certaines dans les semaines qui suivent l’intervention. Si nécessaire, un traitement par sclérothérapie sera réalisé au cabinet après le contrôle post-opératoire sur les varices persistantes. Si le traitement de vos varices ne nécessite qu’un traitement par sclérothérapie alors il faudra plusieurs séances car il existe des quantités maximales de produit sclérosant autorisées par séance pour limiter le risque d’effets indésirables. Les séances pourront être espacées de 1 à 3 mois en fonction de la présentation de vos varices. Le déroulement précis du traitement sera discuté avec vous lors de la première consultation. Vous pourrez alors poser toutes les questions nécessaires à la bonne compréhension de votre prise en charge.
Docteur, est-ce que je peux avoir des traces sur ma peau avec les différents traitements ?
Avec le laser et la radiofréquence, les cicatrices ne sont presque pas visibles et vont disparaitre rapidement. Avec la phlébectomie et la sclérothérapie, des traces (ou pigmentations) peuvent persister plusieurs semaines (parfois plusieurs mois si les varices sont très grosses ou si vous avez une peau mate ou qui bronze facilement). Si nous pensons qu’il existe un risque important de pigmentation alors nous serons très prudents au début du traitement avec les quantités et les concentrations de produits pour la sclérothérapie. Dans la quasi-totalité des cas, ces pigmentations disparaissent complètement.
Docteur, puisque le LASER ou la RADIOFREQUENCE chauffent la veine, est-ce que je ne risque pas d’être brûlé au niveau de la peau ou dans le muscle ?
Non car une anesthésie locale minutieuse est réalisée autour de la veine malade avant sa destruction par la chaleur. Cette anesthésie va comme « amortir » le dégagement de chaleur à partir de la veine et vous ne sentirez rien.
Docteur, j’ai un pacemaker, est-ce que cela pose un problème pour le LASER ou la RADIOFRÉQUENCE ?
Non, les pacemakers ne sont pas une contre-indication à ces traitements.
Docteur, pourquoi utilise-t’on de la mousse pour certains traitements des veines ?
L’injection de mousse sous échographie est une technique de sclérothérapie qui permet aujourd’hui de traiter de très nombreuses varices en particulier les récidives. La mousse autorise le traitement de varices relativement grosses contrairement au liquide. C’est une technique très sûre car pratiquée dans la quasi-totalité des cas sous échographie avec donc un contrôle immédiat pendant et après le traitement. Ce n’est pas une technique nouvelle (elle s’est développée depuis une trentaine d’année), c’est le traitement le plus pratiqué de par le monde aujourd’hui, toutes les recommandations françaises et internationales la classe dans le trio de tête des traitements à proposer aux patients (avec les autres techniques endoveineuses comme le laser ou la radiofréquence). Parfois, elle n’est pas adaptée au traitement de certaines veines et nous vous proposerons alors d’autres prises en charge (laser, radiofréquence, phlébectomie).
Docteur, est-ce que la mousse peut monter jusqu’au cœur ou au cerveau ?
Non, le produit sclérosant, qu’il soit injecté sous forme de mousse ou de liquide est inactivé en quelques secondes au contact du sang ; son action est locale au niveau des membres inférieurs dans la zone de quelques centimètres autour de l’injection. Les produits sclérosants n’ont pas d’action sur le cœur ou le cerveau.
Docteur, si je suis allergique à des médicaments est-ce que cela pose un problème ?
La première consultation permet, non seulement, de faire le bilan de votre maladie veineuse et de vos varices mais aussi de connaître vos antécédents personnels et familiaux, vos allergies médicamenteuses. Nous ferons donc très attention s’il existe un doute sur une allergie éventuelle (produits sclérosants, produits anesthésiants, latex, antiseptiques, sparadrap…).
Docteur, je suis actuellement enceinte ! Pouvez-vous quand même scléroser mes varices ?
Non. La grossesse est une contre-indication relative. Il n’y a souvent pas d’urgence telle qu’il faille traiter les varices pendant la grossesse. Nous ne prendrons pas de risque pour votre bébé. Par ailleurs, pendant la grossesse, on peut observer une aggravation de la maladie variqueuse. Cette aggravation ne peut être que provisoire et certaines varices pourront disparaitre spontanément après l’accouchement. Une consultation de réévaluation de votre maladie variqueuse vous sera proposée 3 à 6 mois après l’accouchement.
Docteur, aurai-je des pansements après l’opération ?
Pour le laser, la radiofréquence et la sclérothérapie les pansements sont peu nombreux et peuvent être enlevés rapidement (entre 1 et 4 jours après selon le type de traitement). Après les phlébectomies vous aurez plus de pansements mais qui ne seront gardés que quelques jours également. Ces pansements sont imperméables et autorisent la douche sans problème dès le jour même ou dès le lendemain de l’intervention.
Docteur, aurai-je des cicatrices sur les jambes ou sur les cuisses après le traitement des varices ?
Les techniques pratiquées aujourd’hui (laser, radiofréquence, phlébectomies) sont micro invasives et ne laissent que de toutes petites cicatrices qui disparaitront complètement en quelques semaines. Les peaux mates ou bronzées peuvent laisser persister des cicatrices plus longtemps. Pour la sclérothérapie, il n’y a pas de cicatrice.
Docteur, est-ce que je peux reprendre mon travail rapidement après l’opération ?
Oui. Dans la très grande majorité des cas il n’y a pas d’arrêt de travail après les interventions. Cependant, chaque situation sera évaluée et il peut être nécessaire parfois de s’arrêter quelques jours quand les varices sont nombreuses et étendues et que le travail est physique. Tout cela sera discuté avec vous lors de la consultation pré opératoire.
Docteur, est-ce que je devrai porter des bas de contention ou des bandes après le traitement ?
Après un traitement par sclérothérapie ce n’est pas nécessaire. Après un traitement par laser, par radiofréquence ou par phlébectomie, nous conseillons le port de chaussettes de compression classe 2 si elles apportent du confort et seulement quelques jours (elles peuvent permettre une diminution de l’œdème des chevilles et des jambes pouvant persister quelques jours après l’intervention).
Docteur, je dois partir en voyage 4 jours après le traitement par LASER ou par RADIOFREQUENCE de mes veines. Est-ce possible ?
C’est possible évidemment mais ce n’est pas forcément conseillé. Si un voyage est prévu, alors nous nous arrangerons pour organiser l’intervention quelques semaines avant ou à votre retour. Même si les traitements des varices se sont simplifiés il ne faut pas les banaliser. En revanche si un voyage n’est pas forcément conseillé, la reprise d’une activité physique comme la marche l’est fortement immédiatement après l’intervention.
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que j’aurai encore mal aux jambes ?
Il faut séparer 2 types de douleurs ou de gêne.
D’abord, quelques jours après le traitement, un tiraillement peut apparaitre sur la jambe ou la cuisse, c’est en rapport avec la destruction de la varice et c’est provisoire.
Ensuite, vous avez peut-être consulté car les varices étaient douloureuses. Le traitement doit permettre une amélioration même s’il est difficile de prévoir une disparition complète de votre gène. Une réévaluation de vos symptômes se fera à distance en consultation.
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que j’aurai encore les jambes lourdes ?
Nous espérons que le traitement de vos varices permettra un soulagement complet de la gêne et des lourdeurs mais ce n’est pas certain. Vous aurez de toutes les façons une amélioration mais ce traitement n’est qu’une étape dans votre prise en charge. En effet, votre hygiène de vie va aussi grandement influencer la diminution de vos lourdeurs (activité physique régulière, maintien d’un poids stable, mise en place des chaussettes de compression si nécessaire…).
Docteur, après le traitement de mes varices est-ce que je devrai porter mes chaussettes ou mes bas de compression ?
Vous pourrez les porter à la demande si vous en éprouvez le besoin (station debout prolongée, longs trajets en voiture ou avion…).
Docteur, après le traitement par LASER ou par RADIOFRÉQUENCE est-ce qu’il restera encore des varices visibles ?
Oui c’est possible. Le laser, la radiofréquence et la même phlébectomie traitent les varices les plus grosses. Après traitement, il peut persister des petites varices qui seront traitées au cabinet par sclérothérapie pour obtenir le résultat esthétique qui vous satisfasse au mieux.
Docteur, est-ce que je devrai vous revoir souvent pour traiter les varices ?
La maladie variqueuse est une maladie chronique qui dure toute la vie. Elle est aggravée parfois chez les femmes par les grossesses, la ménopause et dans les 2 sexes par les variations pondérales. Avec les traitements actuels, on observe moins de récidives qu’avec les techniques chirurgicales classiques plus anciennes, mais il existe tout de même des récidives variqueuses avec le laser, la radiofréquence, la phlébectomie ou la sclérothérapie. C’est pour cela qu’un suivi est nécessaire. La fréquence des consultations de suivi et de contrôle sera évaluée avec vous (1 fois par an ou moins souvent).

ATTENTION !
Les informations médicales qui se trouvent sur notre site et dans ce message ne remplacent en aucun cas la consultation médicale qui, seule, permet d’établir un diagnostic et de mettre en place un protocole de soins adaptés à chaque cas individuel.

Remonter

Les informations médicales de ce site ne remplacent en aucun cas la consultation médicale qui seule,
permet d’établir un diagnostic et de mettre en place un protocole de soins adaptés à chaque cas individuel.
Mes-varices-info.fr ou comment à répondre à toutes mes questions sur les varices